Son numérique

Cléo Palacio-Quintin

Flûtiste-Compositrice

L’hyper-flûte…du geste instrumental…au traitement numérique

Visionner la présentation [En français]

Musicienne polyvalente, la flûtiste-compositrice Cléo Palacio-Quintin se consacre depuis de nombreuses années à une démarche artistique originale allant de l’improvisation à la composition, en passant par l’interprétation. Toujours à la recherche de nouveaux moyens d’expression et avide de création, elle participe à de nombreuses premières, à des performances multidisciplinaires improvisées, et compose des oeuvres instrumentales et mixtes pour différentes formations. L’intégration des nouvelles technologies prend une place primordiale dans son travail de création.

Afin d’explorer toutes les dimensions sonores de la flûte traversière, Cléo Palacio-Quintin a développé les multiples ressources techniques de l’interprétation de cet instrument pour ensuite développer l’hyper-flûte. Branchée à un ordinateur à l’aide de senseurs électroniques, cette flûte permet à la compositrice de créer de nouveaux univers sonores électroacoustiques en contrôlant du traitement numérique en temps réel. En janvier 2007, elle débutera des études doctorales à l’Université de Montréal et auprès de Marcelo Wanderley du département de « Music Technology » de l’Université McGill afin de développer un nouveau prototype et se consacrer à la composition d’oeuvres pour l’hyper-flûte.

Lorsqu’une instrumentiste curieuse plonge dans l’ère du son numérique, elle désire tout de même conserver le contrôle de sa matière sonore. L’ordinateur doit donc devenir une extension virtuelle de son instrument acoustique qu’elle maîtrise avec fluidité. Après de nombreuses années passées à façonner la richesse du son acoustique de sa flûte, il est apparut nécessaire à Cléo Palacio-Quintin de développer ses capacités expressives à l’aide de la technologie numérique. L’ordinateur lui permet d’étendre sa palette sonore de façon exponentielle. Cependant, il est primordial pour une interprète de conserver la relation intime entre son corps, son instrument, et les sons qu’il produit. L’interaction entre la flûte et l’ordinateur est donc l’élément clé de la réussite d’une telle démarche artistique. Cléo utilise des senseurs électroniques qui convertissent l’énergie physique en électricité. Ils servent de ponts entre le monde de l‘homme et celui des machines.